Je me définis comme un transformeur de matériaux de récupération chinés en objets artistiques et poètiques : du patin à roulettes naît un porte bouteille, de la fourche du paysan une table de jardin, d’un grillage rouillé une sculpture servant de support à une table en verre. 

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/2

Chaque objet devient alors une histoire sur un temps et un lieu, grace à l’utilisation d’une matière première déjà existante, prête à une nouvelle vie détournée et sublimée de son usage initial.